samedi 11 août 2018

Un nouvel eldorado ? L’impression 3D en résine

Les imprimantes 3D à extrusion de filament ABS ou PLA sont maintenant devenues très courantes et sont trouvables partout, en ligne, en chine, et dans certains magasins d’électronique grand public et autres grandes surfaces de bricolage.

 Elles possèdent néanmoins quelques désavantages, liés à la technologie employée : L’impression est lente, et la réalisation de pièces très détaillées (figurines, miniatures) est délicate.

Depuis environ 2017, le prix des imprimantes 3D à résine a commencé à baisser. Plusieurs fabricants chinois se sont lancés dans ce domaine. Le principal désavantage de ces machines est qu’elles fonctionnent avec de la résine liquide, qui est durcie sélectivement couche par couche.
Cette résine est gluante, collante et chère (environ 50 à 100 dollars le litre).


Cependant, la résolution de ces imprimantes 3D se rapproche de plus en plus de celle de machines très coûteuses, ce qui permet à des passionnés de modélisme ou de figurines d’obtenir de très belles impressions de leurs pièces à un prix inférieur à celui proposé par les services d’impression 3D. Ce qui permet de dire que ce type d'imprimante a probablement de beaux jours devant elle !